Expression des élus

Espace réservé à l'expression des groupes politiques municipaux.

Conformément à la loi n°2002-276 du 27 fév. 2002 relative à la Démocratie de proximité, un espace est réservé à l’expression des groupes politiques municipaux. Les propos publiés dans cette rubrique n’engagent que leurs signataires.

Tribunes libres du Bulletin Municipal n°118 - Juillet/Août/Septembre 2021

 

EXPRESSION DE LA MAJORITÉ

 

Groupe "Illacalternative 2020"

Chères Illacaises, Chers Illacais,
Depuis un an, nous avons renoué les liens indispensables avec les partenaires naturels de notre ville, état, région, communauté de communes, département et Bordeaux Métropole. Ces nouvelles relations de travail apaisées et franches permettent de faire avancer de nombreux dossiers :
• coopération efficace avec Bordeaux Métropole : la rue Dauphine fait l’objet de travaux en vue de sa réouverture,
• mais également avec notre communauté de communes : les conteneurs à verre vont disparaître des quartiers afin de réduire les nuisances et seront remplacés par une collecte en porte à porte.
Le Syndicat Intercommunal d’Adduction d’Eau et d’Assainissement (S.I.A.E.A.) a adopté en avril 2021 un budget prévoyant enfin des travaux de rénovation des réseaux. Cela améliorera le quotidien de nombreux Illacais. Le budget pour le troisième forage a été également voté.
Le L.A.E.P. (Lieu Accueil Enfant Parent) mis en place par la ville dès le mois de juin est déjà très attractif.
Nous devons doter notre ville d’un véritable centre-bourg. La Zone d’Aménagement Concerté (Z.A.C.) centre-ville fera l’objet d’une large concertation dès le début de l’automne. Les bases de cette concertation s’appuieront sur un nombre de logements diminué, une halle de marché et sa place, dans le prolongement du nouvel Espace Quérandeau et en connexion avec le parc du Bigou par un sentier paysager.
Nous vous souhaitons une rentrée riche de nouvelles expériences enthousiasmantes.

Les élus du groupe Illacalternative 2020

 

EXPRESSION DE L'OPPOSITION

 

Groupe "Union et Progrès pour Saint Jean d’Illac"

Chères Illacaises, Chers Illacais,
Le Conseil municipal a permis à la majorité de révéler ses intentions pour la ZAC Centre-bourg, après avoir secrètement négocié avec l’aménageur choisi par la majorité précédente.
L’identité de notre ville va radicalement changer avec 550 nouveaux logements sur une surface moitié moindre que celle du dernier grand projet immobilier, route du Blayais, comparable en nombre de logements, mais ceux-là seulement en R+1.
Le nombre de logements est diminué, puisque 630 étaient initialement prévus, mais la surface de plancher sera maintenue, soit une augmentation de 10m² en moyenne par logement. Qui croira cette fable ?
Avec cette ZAC, notre centre-bourg sera saturé d’immeubles R+3 qui vont en particulier remplacer la résidence des Magnolias (38 logements) et la place Charles de Gaulle (3.000 m² d’espace vert supprimés). La surface du terrain du Bigou ne sera pas augmentée comme le proposait le projet précédent.
La majorité annonce une énième phase de « concertation », sans préciser ce qui est négociable. Pourtant, elle n’avait tenu aucun compte avant la présentation de son projet renégocié de l’alerte lancée par les commerçants et leurs clients visant à préserver a minima les places de parking existantes, dans les deux sens de circulation.
La « concertation » avec cette équipe majoritaire devra donc être un combat ? 
Pour conclure, nous sommes impatients de découvrir comment la municipalité de Saint Jean d’Illac pourra payer sa contribution financière exorbitante à ce projet. En augmentant à nouveau nos impôts ?
Nous vous souhaitons à toutes et tous la meilleure rentrée possible, en espérant qu’elle ne soit pas bouleversée par la crise sanitaire.

Patrick BABAYOU, Nathalie CRÉANT, Jérémy SALETA, Françoise BOUCHARD

upillac.fr

 

Groupe "Pour Saint Jean d’Illac"

Chères Illacaises, Chers Illacais,
Le 29 juin, sans aucune concertation, la majorité faisait voter un avenant au projet de ZAC du centre bourg. Nous avons voté contre car les 3 modifications majeures du traité de concession, que nous dénonçons avec ferveur entraineront :
• moins de logements (de 630 à 550) sur une même superficie globale. Ce qui réduira le nombre de petits logements au détriment de la cible primaire : la jeunesse (étudiants et jeunes travailleurs) qui ne pourront plus se loger sur notre commune.
• suppression de 80 places de parking avec toutes les conséquences liées au stationnement en centre-ville et l’impact irrémédiable sur la fréquentation des commerces du centre.
• abandon du doublement de l’espace du Bigou. Notre volonté était d’étoffer cet espace vert en coeur de ville. Quelle surprise ! Cette majorité, prônant les espaces verts à tout va, souhaite abandonner cet agrandissement au profit d’un parking, à la place de celui supprimé !
Le sujet ZAC est un réel enjeu commun. Elle modèlera la physionomie future de notre centre bourg. Nous ne manquerons pas de défendre vos intérêts et restons à l’écoute de toutes vos remarques, vos idées, afin que cette ZAC soit le projet commun concerté prévu !
Nous vous souhaitons une excellente rentrée prochaine, et l’espérons la plus normale possible sans crise sanitaire.
Retrouvez-nous sur notre page Facebook ou lors de nos permanences en Mairie.

Sophie PALABOST, Aurélie SALSENCH, Fabrice DESOINDRE